ENTREPRISES

Maitres d’ouvrage :
ne prenez plus de risques sur vos chantiers !

Chaque année, plus de 100 000 endommagements de réseaux sont déplorés sur des chantiers de travaux de proximité. Près de 4 500 incidents observés concernent uniquement les réseaux de distribution de gaz !

En tant que maitre d’ouvrage, la vous loi impose depuis 2012 la prise en compte de la présence des réseaux dès la conception de projets de travaux afin qu’ils se déroulent en toute sécurité
(Décret 2011-1241 du 5 octobre 2011, Articles L 554-1 à L 554-5 et R 554-1 à R 554-38 du Code de l’Environnement).

VOS AVANTAGES

DES INFORMATIONS JUSTES ET PRÉCISES

Effectuez des investigations complémentaires, localisez et tracez vos réseaux avant le démarrage de vos travaux, actualisez vos plans de réseaux (éclairage public, chauffage urbain, assainissement, AEP, gaz, électricité, fibre…), contrôlez la bonne exécution des plans de récolements qui vous sont remis.

UN GAIN DE TEMPS (ET D’ARGENT)

Gagnez du temps dans l’exécution de vos chantiers en identifiant par exemple les vides sous bâtiments et voirie. Les modifications d’environnement peuvent entrainer des erreurs d’interprétation par rapport aux plans. Au fil du temps, la profondeur des ouvrages peut varier.

UNE LISIBILITE IMMÉDIATE

Un traçage précis est effectué dans chaque couleur normalisée pour toutes les cotes de profondeur des réseaux. En cas de contentieux, la détection de réseaux enterrés permet d’identifier rapidement lorsqu’un réseau passe sur le domaine privé alors qu’il aurait dû passer sur le domaine public.

Faire appel à une société spécialisée dans le géoréférencement
et la détection de réseaux enterrés vous permet de sécuriser vos chantiers
et d’être en conformité avec la nouvelle législation en vigueur.

BON À SAVOIR :

 

Suite à la Demande de Travaux, si les plans reçus sont de classe B ou C, les investigations complémentaires sont obligatoires et à la charge du maitre d’ouvrage.
Sur les tronçons de classe C, la législation prévoit une répartition des couts entre l’exploitant et le maitre d’ouvrage.

fringilla eleifend sem, ipsum risus Lorem id, accumsan